Archives de Catégorie: Qwartz 9

Markus Popp aka Oval. Interview pour Qwartz.

Publicités

Qwartz 9 – La Machine du Moulin Rouge – discours d’ouverture

Chers artistes, chers producteurs

Monsieur le Conseiller Culturel, chers présidents, chers jurés et chers partenaires, mesdames et messieurs bonsoir.

Avant tout je remercie nos partenaires historiques :

Le Ministère de la Culture

La Région Ile de France (représentée par son Directeur Général, Monsieur Jean-Michel Thornary)

La Mairie de Paris (représentée par [DAC] messieurs Sylvain Lamothe et Loïc Agnesod)

La Spedidam,  la SACEM, le GRM, Trax et Technicart, Technopol et les éditions Allia.

Merci aussi à l’Express et France 24 pour leur soutien.

Deux nouveaux partenaires et non des moindres nous ont rejoint, l’IRCAM et l’IESA, merci !

Un remerciement tout particulier aux deux jury que vous allez découvrir tout au long de la soirée,

à Jean-François Zygel notre président du Jury et Richard Pinhas président d’honneur. Deux figures incontournables de l’expérimentation musicale.

Merci aussi tout particulièrement à une personne passionnée de musique qui ouvre les portes du possible : Monsieur Nicolas Dufourcq, Directeur Général de la BPI.

Je tiens aussi à rappeler une règle des Qwartz qu’il faut maintenir à tout prix. Seuls les nommés présents ou représentés peuvent être lauréats.

Je ne le cacherai pas, cette édition est particulière et cela à plusieurs titres : 

D’abord, nous l’avons placée sous le signe du texte L’art des bruits de Luigi Russolo, écrit, il y a tout juste, un siècle. 

Avec ce manifeste, il décrétait et invitait à une transformation plus encore à une recomposition, si je peux le dire, de la musique, il participait au bouleversement général de l’art qui a précédé à la fois sa démocratisation et d’une façon plus pernicieuse sa consommation.

Ce  rapport à l’histoire me tient à cœur, il m’importe. Comme le dit Olivier Messiaen: il faut rendre hommage aux prophètes qui ont ouvert la voix .

Les Qwartz ont pour vocation de présenter des artistes, des œuvres innovantes, singulières, inspirées à la fois par une poésie nouvelle et une envie de bouleverser des codes musicaux.

Ici, l’audace est de mise. Nous le savons,  ce n’est pas une mince affaire de soutenir la nouveauté, on finirait presque par penser que   les dinosaures ont encore de l’avenir. Oui, l’audace, m’apparaît aujourd’hui l’unique choix.

Une édition particulière aussi par la difficulté due aux conditions générales d’une société en proie à une crise mondiale que je n’ignore pas… dans laquelle le connu prévaut, où les gens souhaitent être rassurés, je comprends que l’inconnu,  une musique exigeante,  demande des efforts. Mais les efforts de nos jours, c’est tendance.

Alexandre Grauer

Laureats Qwartz 9 – 2013 – La Machine du Moulin Rouge

Qwartz 9 célèbre le centenaire du manifeste de Luigi Russolo:

Art des Bruits (L’)

Qwartz of Honour

Qwartz d’Honneur

Derrick May

Derrick May Qwartz d'Honneur

Alexandre Grauer, fondateur des Qwartz
Tommy Vaudecrane, président de la Techno Parade
Nicolas Dufourcq, Directeur Général de la BPI
Derrick May, Qwartz d’Honneur et sa fille
Jean-François Zygel
David Chazam

photo: Naveen

トロフィーA3

Qwartz Album [2000€ de dotation SACEM]

Sentimental Favourites LP by Andrew Pekler / Dekorder

DISCOVERY

Qwartz Découverte [2000€ de dotation IESA]

lucen by afarOne [karlrecords]

Texte de Boris Grebille, Directeur de l’IESA, Art et Culture.

トロフィーA3

Qwartz Expérimentation [Dotation GRM/IRCAM]

Bell Fantasia by Junya Oikawa – ZKM

&

Oval DNA by Oval – Shitkatapult

トロフィーA3

Qwartz Max Mathews

le Dyskograf

トロフィーA3

Qwartz Titre [Dotation 700€]

Lente dépression by Arne Vinzon – editions dokidoki

Qwartz Market – La Machine du Moulin Rouge – 4 avril – Entrée Libre

Venez découvrir les exposants du Qwartz Market de 18h00 à 0h00

En partenariat avec  L'Express est partenaire des Qwartz Music Awards   Technikart  Trax

Livres, CD, vinyles, éditions limitées, musique rare et de qualité.  Retrouvez les oeuvres nommées et les nommés en personne.

Entrée libre – diffusion de la cérémonie et des lives en direct sur les écrans du Qwartz Market.

A partir de 00h rejoignez-nous gratuitement pour la nuit Dancefloor Heroes.  Transmat Records à l’honneur.

De 18h00 à 23h00 retrouvez Komori et son crew (Seep et Rico) pour l’émission Monotropa Uniflora long format et à partir de 23h autour d’un verre et des sushis un mix de Daniel Meteo, le boss du fameux label Shitkatapult!

Les exposants

Signatures des oeuvres par les artistes nommés, mais aussi signatures de Jean-François Zygel et Richard Pinhas dès 23H sur le stand Qwartz Music Awards.

51 beats, A la Muse, Ant-Zen/Hymen records, Audiogenic, Avoka (Dyskograf), Bacio Music, Banned productions, Bloc Thyristors, Boxon records, Dis Voir, DokiDoki, Editions Allia, Everest records, Faitiche, Funkwelten, Gianluca Porcu (autoproduit nommé), Gruenrekorder, Hammer Bass, Hands production, Jean-François Zygel, Karl Records, Kink Gong, Kvitnu, Le petit Mignon/Staalplaat, Lentonia Records, M Tronic, Mesma records, Minus Haben, PPT Stembogen, Prele Records, Raster-Noton (représenté), Richard Pinhas, Sem Label, Shitkatapult, Sonig, Staubgold, trAce label, Tsunami Addiction, Xerak (autoproduit nommé), ZKM

Qwartz célèbre avec les Editions Allia, le centenaire du Manifeste de Luigi Russolo

Russolo_Allia

BRISER LA MUSIQUE …

1913. Luigi Russolo, membre discret du mouvement futuriste rédige un manifeste pour réorienter ce qu’il n’appelle déjà plus la musique. Il se tourne vers les bruits et les sons afin non pas de redécouvrir une innocence perdue mais d’accéder à la modernité des machines.

Il s’agit pour lui de réinventer le monde et à cette occasion de provoquer un scandale. Les formes privilégiées,  jusqu’à alors, doivent se taire, de Monteverdi à Wagner, pour lui ce qui est audible ne doit plus être habituel. Il s’agit de rompre avec une tradition et d’accéder à un espace que les usages ne parasitent plus.

A cette époque, l’industrie se développe et Russolo s’éprend des sonorités fécondées par le travail et les hommes. Le tout est de traduire, sous une forme aussi acceptable qu’insurrectionnelle, une matière nouvelle, qui ne possède pas de code et dont la principale qualité  est de déranger l’oreille, de traduire un inouïe.

Le manifeste invite l’auditeur à « sortir » d’une connaissance et à entrer dans un inconnu débarrassé de l’ennui. Ici l’oreille est hardie.  Ici la musique est désentravée. Russolo ne sacrifie pas le passé mais souhaite un changement aussi radical que le fût pour le regard Les demoiselles d’Avignon de Picasso et Vladimir Mayakovsky à  la littérature. Son premier concert en 1914 déclenchera une émeute où on l’imagine les sifflets retentissaient à percer de trous les murs.

2013. Aujourd’hui, ces quelques pages résonnent, frappent encore. Ce n’est pas tant la proposition d’une nouvelle architecture musicale qui insuffla, inspira de Pierre Henry à Einstürzende Neubauten  que le besoin impératif de transformer l’art et ses témoins, d’en faire une utopie qui rompt avec un usage marchand, un monde dominé par la consommation. En fait, ces ruptures réconcilient les hommes avec leur époque. Et que reste-t-il du manifeste en tant que genre, un parfum Manifesto qui emprunte sa rhétorique à des modèles qui le récusent.  Genica Baczynski

Les éditions Allia sont cette année partenaire des Qwartz.  Lauréats, nommés et jurés recevront à l’occasion de la cérémonie le manifeste édité par ces éditions.

Retrouvez les éditions Allia sur le Qwartz Market, 4 avril 2013 – entrée libre de 18h-00h à la Machine du Moulin Rouge.

Nouvelle édition

Art des bruits (L’)

mars 2013 – prix: 6,20 €
format : 100 x 170 mm
48 pages

Le Dyskograf, Qwartz Max Mathews 2013

En partenariat avec  L'Express est partenaire des Qwartz Music Awards   Technikart  Trax

Plus le dessin sera juste, plus la musique sera belle et intéressante. C’est au tour des trois inventeurs, Jesse Lucas, Erwan Raguenes et Yro, du lecteur de disques graphiques Dyskograf, de recevoir le Qwartz Max Mathews 2013.

JN2_Dyskograf-940x626

Un nouveau geste, une interprétation numérique, la transmission et l’interprétation. Le Dyskograf a le potentiel de permettre l’existence d’une autre écriture musicale. Même si le principe n’est pas le même que The Metaphysics of Notation, Mark Applebaum pourrait y trouver une extraordinaire application.  Et pourquoi ne pas aussi interpréter les « partitions » de Mauricio Kagel, Dieter Schnebel ou de Roland Kayn?

Alors nous rêvons d’un orchestre uniquement composé des inventions récipiendaires du Qwartz Max Mathews…

Vous pourrez rencontrer Jesse Lucas, Erwan Raguenes et Yro le 4 avril à la Machine du Moulin Rouge à partir de 18h.

Entrée libre.

Historique de ce prix:

Qwartz Max Mathews 2012: Hopman Sound Transfer

Qwartz Max Mathews 2011: Harpe MIDI Camac

Qwartz Max Mathews 2010: Olivier Sens – logiciel Usine – Usine Hollyhock RC version 001 ( Mac et PC) disponible

Qwartz Max Mathews 2009 : Bert Schiettecatte pour Audiocubes [Percussa]

Qwartz d’Honneur [Life Time Achievement] 2008 : Max Mathews

Qwartz Max Mathews 2007 : FM3 Buddha Machine (China/USA)

Qwartz Max Mathews 2005 : TUB X, Rémi Dury (France) – devenu le Karlax

Qwartz – all night long – 04/04/2013 – 18h-6h00

04 avril 2013 – La Machine du Moulin Rouge

En partenariat avec  L'Express est partenaire des Qwartz Music Awards   Technikart  Trax

Qwartz Music Awards

Invitations placées/invitations libres

20h-23h: rencontre des acteurs culturels, remise des prix, 8 performances, cocktail

Philippe Petit (BiP_HOp/France) live act

The Water Project (Irlande) live

Mika Martini (Pueblo Nuevo/Chili) live act

Kučka (Australie) live

sylvgheist maëlstrom (Hands/France) live act

Yoann Durant (France) live

Zoiband Trio (Diatribe records/Irlande) live

dDamage (Tsunami-addiction/ France) live

QwartzMarket – forum international des labels indépendants

Les labels sélectionnés seront annoncés à partir du 20 mars.

Entrée libre de 18h-00h

Qwartz Dancefloor Heroes

00h-6h00, entrée gratuite sur invitation auprès de nos partenaires: Technopol, IESA

La soirée rend en hommage au label Transmat records (Detroit – USA)

Derrick May (Detroit-USA) aura reçu  le Qwartz d’Honneur plus tôt dans la soirée.

Guest star +  Karim Sahraoui (Djinxx,The Soul Monkey, Electronic Resistance)

Karim Sahraoui aka Djinxx,The Soul Monkey, Electronic Resistance ( Transmat records)

Zoiband Trio (Diatribe records/Irlande) live

Cani Giganti (Italie – 51 beats) live

Blacktoys (France – Boxon Records/Vitamin House)

 Retrouvez aussi Derrick May le 6 avril au Rex Club

05 avril 2013 – Qwartz Massive Night au Petit Bain

dDamage
dDamage (Tsunami addiction/France) live
ZoiD dj (Diatribe records/Irlande) Dj set
sylvgheist maëlstrom (Hands/France) Live act
Plasman (51 beats/Italie) live act
Cani Giganti (51 beats/Italie) live
Petit Bain – 10€
7 Port de la Gare
75013 Paris
Au pied de la BnF, à côté de la Piscine Joséphine Baker
M° 6 : Quai de la Gare /M° 14 / RER C : Bibliothèque François Mitterrand /Bus 62 arrêt BnF /Stations Vélib à proximité

06 avril 2013 – Performance live avec Kučka en partenariat avec Technopol

Kucka

Carte Blanche à Technopol au Forum des Images : Spéciale « Musiques Electroniques »

INFOS PRATIQUES
Au Forum des Images à partir de 20h30
Adresse : Forum des Halles / 2, rue du Cinéma / 75045 Paris Cedex 01
Métro : Les Halles, ligne 4 (sortie Saint-Eustache, Place Carrée) et Châtelet, lignes 1, 7 et 14 (sortie Place Carrée)
Tarif réduit pour les adhérents de Technopol à 7€ – Réservez en écrivant à aude@technopol.net

 

Qwartz 9 – Catégorie Album/EP

Qwartz 9 – La Machine du Moulin Rouge

En partenariat avec  L'Express est partenaire des Qwartz Music Awards   Technikart  Trax

Qwartz Market 30 labels – 15 lives (18h-6h00) – Ceremony (8 performances) – After Qwartz  Dancefloor Heroes  with a guest star (0h00 – 6h00)

04 avril 2013 – 20h

Richard Pinhas – Président d’Honneur

Jean-François Zygel – Président du Jury

Sont nommés dans la Catégorie Qwartz Album/EP

Are nominated in the Qwartz Album/EP Category

Dotation au lauréat présent ou représenté le 04 avril 2013 pendant la cérémonie des Qwartz 9 à la Machine du Moulin Rouge à Paris. Dotation SACEM: 2000 € .

Fin des votes /08 – 03 – 2013/End of the votes

Saddle Bomb by The Allophons / Sonig

Univrs by alva noto / raster-noton

Termination Voice EP by Dunaewsky69 /Kvitnu

Orcas by Orcas / Morr Music

No Sudden Movements by Void [Jonathan Gaiser] / Minus

Le monde entier by Arne Vinzon / DokiDoki

Zoran’s Equation by Flint Glass – Polarlicht 4.1 – Transistor / Funkwelten

Loot by Filastine / Jarring Effects

Sentimental Favourites LP by Andrew Pekler / Dekorder

 

Qwartz 9 – Catégorie Expérimentation

Qwartz 9 – La Machine du Moulin Rouge

04 avril 2013 – 20h

En partenariat avec  L'Express est partenaire des Qwartz Music Awards   Technikart  Trax

Qwartz Market 30 labels – 15 lives (18h-6h00) – Ceremony (8 performances) – After Qwartz  Dancefloor Heroes  with a guest star (0h00 – 6h00)

Richard Pinhas – Président d’Honneur

Jean-François Zygel – Président du Jury

Sont nommés dans la Catégorie Qwartz Expérimentation

Are nominated in the Qwartz Experimentation Category

Dotation Ina GRM: résidence en studio

Nous sommes heureux d’annoncer que l’IRCAM devient partenaire officiel des QWARTZ.

Dotation IRCAM: Pour tous les nommés de la catégorie expérimentation: 1 compte Premium FORUM IRCAM offert pendant 2 ans (400e) et programmation du lauréat par l’IRCAM.

Fin des votes /05 – 03 – 2013/End of the votes

Filament by Vitor Joaquim –  Kvitnu

Medea by Soundwalk Collective – Dis Voir

Sonne=Black Box by Ursula Bogner – Faitiche

Hands EP by Memotone – A future without

Bell Fantasia by Junya Oikawa – ZKM

Oval DNA by Oval – Shitkatapult

Harsh Environments by Lasse-Marc Riek ‎– Banned Production

Derrick May, Qwartz d’Honneur 2013

Photo by Jason Grant Benberry

Photo by Jason Grant Benberry

Derrick May recevra le Qwartz d’Honneur 2013 le 4 avril à la Machine du Moulin Rouge

En partenariat avec  L'Express est partenaire des Qwartz Music Awards   Technikart  Trax

    Au-delà de l’excellent Dj, Derrick May est un personnage fondamental de l’histoire de la musique électronique dansante. Il fonde en 1986 le label Transmat, qui présentera au public des artistes comme Carl Craig, Kenny Larkin, Aril Brika. Il fait partie des pionniers de la Techno de Detroit. Il a largement participé à la révolution Techno, sinon en aura été l’initiateur principal.

C’est avec ses amis lycéens Juan Atkins et Kevin Saunderson qu’il débute son exploration des sonorités technoïdes et des compositions  hypnotiques qui feront le succès mondial de cette nouvelle musique. Rhythim Is Rhythim et Mayday sont ces deux pseudonymes gravés à jamais dans le  chlorure de polyvinyle. Avec Nude Photo, composé avec Thomas Barnett, édité sur Transmat en 1987, Derrick May marque alors une nouvelle ère du dancefloor.

Derrick May relance alors son label mythique Transmat. L’after Qwartz, Dancefloor Heroes sera dédié à Transmat.

News sur The Wire.

%d blogueurs aiment cette page :