Archives du blog

Ake Parmerud. Le Thor de l’électroacoustique.

Ake Parmerud, de Göteborg en Suède, est un homme discret bien qu’extravagant. On pourrait dire qu’il est le Nigel Kennedy des musiques électroniques sérieuses, mais avant tout il est compositeur et d’importance. Commissionné par la majeure partie des pays sensibles aux musiques nouvelles pour créer et diffuser des oeuvres contemporaines ou électroacoustiques, Ake Parmerud excelle. Ses oeuvres, de musique classique pour les suédois qui mettent Bach, Boulez et Pierre Henry dans le même casier, sont complexes et méritent un public bien plus important qu’à ce jour. Il est le compositeur de musique électroacoustique le plus de primé au monde et membre de l’Académie Royale de Musique de Suède.

Méconnu et reconnu, Parmerud ne laisse jamais indifférent. Depuis peu il expérimente des compositions dancefloor. Le résultat est étonnant, singulier et d’une violente modernité.

Parmerud a sorti, entre autres, un album: Jeu d’ombres (empreintes DIGITALes, IMED 0367, 2003) sur le label référence de Jean-François Denis.

Il diffusera sa pièce « Necropolis-City of the Dead » (création, commande GRM) dans le cadre de Multiphonies le 23 septembre à l’auditorium Saint Germain à Paris. Une production de l’INA Grm.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 2  322 followers

%d bloggers like this: