Archives de Catégorie: Qwartz TV

Interview de Mimetic pour Qwartz

Live for Qwartz

 

Ecouter ici son dernier DJ set

Lionel Marchetti. Dérapage contrôlé dans une carrière de sons.

Cascadeur des sons et des mots, Lionel Marchetti explore le concret. L’artiste, le professeur, le théoricien et jadis même, le danseur,  est enchanteur. La musique concrète il la vit et parfois même la réinvente.  Lionel Marchetti provoque la matière sonore et son travail ne doit en aucun cas échapper à votre écoute au cours de votre vie. Il fait partie des incontournables du genre.

A découvrir en streaming sur Ubuweb un travail de Lionel Marchetti et Olivier Capparos pour les Ateliers de création radiophonique de France Culture.

Joachim Montessuis: un Expérimentateur à Paris…et pourtant.

Cinquante minutes d’entretien avec Joachim Montessuis. "Quand on me dit: c’est the place to be, je réponds: fuck off!" Joachim est compositeur, poète sonore, plasticien et responsable du label Erratum. Il dépeint la morosité culturelle institutionnelle et exprime le risque artistique, l’expérience et l’exploration. Un entretien riche qui passe de la kabbale à Henri Chopin, de la modernité de Casablanca et  ses musiciens de jujuka à l’obsolescence de la  Gaîté Lyrique.

Prochaine sortie vinyle du label Erratum:  Rudolf Eb.er

Mathias Delplanque sort de Lena pour Qwartz TV

Mathias Delplanque, essentiellement connu sous ses noms d’artiste, Lena et Bidlo, se lance dans l’aventure de la production musicale. Pendant 10 ans il a sorti des albums chez Quatermass, Optical Sound, Cronica Electronica, Mystery Sea, Angle Rec, Low Impedance et Sounds Around. Bruit Clair Records est le nom de ce nouveau label.

Dans ses liens avec l’Afrique dont il est originaire, Mathias nous évoque dans cet entretien le premier groupe plus ou moins électro du Burkina: Burkina Electric, dont voici ici un titre assez électronique: Mdolé

Olaf Hund n’est pas mort! Interview sur Qwartz TV.

"Le Jacques Tati des musiques électroniques" écrit la SACEM, à son propos. "Un homme en rupture avec les obligations et les dogmes", réplique les Inrockuptibles. C’est Olaf Hund, décédé dans son dernier disque avec "the Hund is Dead" et sinon bien vivant après avoir très largement participé à l’émergence des musiques électroniques en France.  Avec son label Musiques Hybrides, en licence chez Virgin/Delabel, il aura produit depuis 1996, des artistes comme Léonard de Léonard, Louise Vertigo, Alexis HK…

Olaf nous informe de deux nouveautés: la création de son nouveau label, Post-Electronic, et la sortie de Music is Dead Opus 1.0, l’original en vinyle pour les amateurs, en CD pour les copains et la promo et des copies numériques pour les moins concernés.

C’est avec surprise, lors de ce petit entretien que l’artiste et label manager nous informe d’un vécu plus ou moins douloureux avec son projet engagé Nicolas Police pendant qu’ Olaf Hund disparût entre 2004 avec Valseuses et le présent Music is Dead.

dDamage, deux frères dans la turbulence sonore. Qwartz TV

dDamage, on ne les présente plus aux amateurs de musique électronique. dDamage, ce groupe composé des deux frères Hanak: Jean-Baptiste, sans les cheveux et Fred, avec. L’un est musicien, l’autre essayiste et aussi dans la maîtrise des objets sonores et de l’Atari Falcon de 1993. Ils ont un son, leur son. De rares artistes de ce genre musical à faire sur scène un véritable live.

Bleep Split (dDamage Remix) un titre de Chris de Luca

Cet entretien a eu lieu dans ce café parisien du XIe que nous aimons tout particulièrement: La Caravane. Impossible de garder les deux frères dans le cadre, de les empêcher de se battre ou de s’embrasser. 50 minutes très sympa avant leur départ en tournée asiatique.  Des coups de gueule, du mp3, des influences, des baffes et des métaphores.

Et ça c’est un titre composé avec Mondkopf:  Ice Swann qui sortira prochainement sur Tsunami-Addiction.

Sortie du nouvel album de dDamage "Brother in Death" aujourd’hui le 14 novembre 2011

Lentonia Records, un label parisien managé par deux artistes engagées.

Lentonia Records, basé à Paris dans le XIe arrondissement,  est un jeune label au catalogue pointu. Malgré peu de sorties encore à ce jour, EDH et Elise Pierre, la fondatrice, proposent des oeuvres qui tiennent vraiment la route. EDH, Video Love, Unison, Phoebe Jean et A&E sont les artistes du label. Un label d’artistes, mais un label aussi. Un son particulier. Une aventure pour la promotion des "filles" dans un milieu masculin à 99%. Lentonia Records tient son nom d’une planète de la lenteur.  Mais une lenteur précise et utile. Voici l’interview lentonien des deux "filles" du label dans l’atmosphère feutré du bar incontournable du XIe parisien: La Caravane. Revenues des Facebook, Myspace, Deezer et autres holdups capitalistiques, elles ont décidé de se concentrer sur le concret et de se mobiliser dans la réalité.

Ce label a reçu les aides de la Copie Privée via  l’ADAMi et la SCPP.

Co-production Creative Diffusion-Qwartz Global Media/ Lentonia Records du vidéo clip ICE  (23 mars 2012)

EDH – ICE from Qwartz Global Media on Vimeo.

Un peu de son de EDH

Elles étaient en représentation au Raspoutine à Paris, le 19 octobre 2011 dans le cadre du 5e anniversaire du prestigieux magazine de mode  SOON International.

Bérangère Maximin et Chuck Bettis forment le duo PRETTY CLICKS

Bérangère Maximin, ancienne assistante du grand Denis Dufour, est essentiellement compositeur de musique électroacoustique.  Son talent est certain. Elle fait partie des jeunes compositeurs français qui comptent, comme Franck Vigroux, Pierre-Yves Macé, Lionel Marchetti et quelques autres dont nous parlerons aussi. Bérangère s’est associée avec un rebelle, Chuck Bettis, basé à New York, un habitué du Stone, le club de John Zorn au coin de l’ avenue C et de  2e rue. Et pour cause, comme Bérangère il sort des disques sur Tzadik Records, le renommé et trop méconnu label du directeur du Stone,  un proche de Lou Reed et de Laurie Anderson. Chuck joue de la "gorge" et le dernier album du bizarre trio Browing Wing Overdrive intitulé  ESP Organism, auquel il participe, est décrit comme un disque qui vous laisse à l’orée de la folie entre chaque son effrayant.

Alors ce duo inattendu:  Bérangère & Chuck porte à merveille le nom de Pretty Clicks.

et leur interview

David Jisse – Qwartz TV

David Jisse est le Directeur du Centre National de Création Musicale à Alfortville La Muse en Circuit, fondateur du Label Alamuse et homme de radio.

David Jisse a participé à plusieurs tables rondes  que les Qwartz ont organisées:

1- La table ronde intitulée "L’héritage de Pierre Schaeffer" (40′) est présentée par David Jisse et accueille Jean-François Denis, fondateur du label québécois empreintes DIGITALes, Christian Zanési, directeur adjoint du Groupe de Recherche Musicale et le brésilien Otavio Henrique Soares Brandao, pianiste, compositeur et professeur.

http://www.dailymotion.com/video/xeroan_conference-heritage-de-pierre-schae_creation

2-La table ronde intitulée "La musique: et Pavlov dans tout ça?"  accueillait David Jisse, François Nicolas, Anthony Pecqueux et Christophe Rosenberg.

Ake Parmerud. Le Thor de l’électroacoustique.

Ake Parmerud, de Göteborg en Suède, est un homme discret bien qu’extravagant. On pourrait dire qu’il est le Nigel Kennedy des musiques électroniques sérieuses, mais avant tout il est compositeur et d’importance. Commissionné par la majeure partie des pays sensibles aux musiques nouvelles pour créer et diffuser des oeuvres contemporaines ou électroacoustiques, Ake Parmerud excelle. Ses oeuvres, de musique classique pour les suédois qui mettent Bach, Boulez et Pierre Henry dans le même casier, sont complexes et méritent un public bien plus important qu’à ce jour. Il est le compositeur de musique électroacoustique le plus de primé au monde et membre de l’Académie Royale de Musique de Suède.

Méconnu et reconnu, Parmerud ne laisse jamais indifférent. Depuis peu il expérimente des compositions dancefloor. Le résultat est étonnant, singulier et d’une violente modernité.

Parmerud a sorti, entre autres, un album: Jeu d’ombres (empreintes DIGITALes, IMED 0367, 2003) sur le label référence de Jean-François Denis.

Il diffusera sa pièce « Necropolis-City of the Dead » (création, commande GRM) dans le cadre de Multiphonies le 23 septembre à l’auditorium Saint Germain à Paris. Une production de l’INA Grm.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 2 853 autres abonnés

%d bloggers like this: